Pour beaucoup de coiffeurs salariés, ouvrir un salon de coiffure est un projet en cours de réflexion ou déjà mûrement réfléchi ! Bien entendu, l’ouverture de son propre salon de coiffure revient à ouvrir sa propre entreprise. Il y a de ce fait des considérations comptables et juridiques à prendre en compte. C’est notamment notre rôle et notre expertise à nous, experts-comptables de répondre à ces interrogations et de vous accompagner sur les points administratifs. C’est pourquoi l’équipe Sermorens Consultants, cabinet comptable situé à Voiron et à Grenoble, vous détaille les étapes préalables à l’ouverture d’un salon de coiffure ! 

Les pré-requis à l’ouverture d’un salon de coiffure 

 

Pour ouvrir un salon de coiffure il y a un pré-requis : il faut avoir un diplôme de coiffeur. En effet, n’est pas coiffeur qui veut, c’est un véritable savoir-faire. 

Ainsi pour ouvrir un salon de coiffure, il faut être titulaire d’au moins : 

  • Un brevet professionnel de coiffure
  • Un brevet de maîtrise de coiffure 
  • Un diplôme inscrit au répertoire national de certification professionnelle dans un domaine directement lié à la coiffure.

 

Il est cependant à noter que ce n’est pas obligatoirement le créateur de l’entreprise qui doit posséder un diplôme. Il faut qu’au moins un de vos salariés en possède un. Cependant, par simplicité, il est préférable que le créateur d’entreprise soit également titulaire d’un diplôme. 

 

Quel statut juridique pour ouvrir mon salon de coiffure ? 

Lorsque vous souhaitez ouvrir une entreprise, vous devez choisir un statut juridique pour cette dernière. Ainsi choisir le statut juridique pour votre entreprise est une étape préalable très importante. 

 

Le statut auto-entrepreneur pour ouvrir un salon de coiffure 

Si vous souhaitez ouvrir un salon de coiffure, le statut d’auto-entrepreneur est possible mais ce n’est pas le statut idéal. En effet les seuils du statut auto-entrepreneur sont très bas mais ne correspondent pas forcément à un salon de coiffure car ils risquent d’être rapidement dépassés. 

 

Les statuts SAS ou SARL pour ouvrir un salon de coiffure

Pour ouvrir un salon de coiffure, il est préférable d’opter pour les statuts SAS ou SARL, ou bien leurs formes unipersonnelles (SASU ou EURL). Cela vous permettra d’ouvrir votre salon de coiffure sans avoir à réaliser un apport trop conséquent. 

 

Le statut SARL (ou EURL lorsque vous êtes seul) est le statut le plus courant en France. C’est un statut qui convient très bien à de nombreuses entreprises de petite et de moyenne taille et sous lequel de nombreuses activités peuvent être exercées.

Les formalités de création sont relativement simples et vous permettent de créer une société morale. De plus, la SARL vous permet de limiter vos responsabilités. Ainsi vos créanciers professionnels ne pourront pas saisir vos biens personnels. 

 

Le statut SAS est également intéressant pour un salon de coiffure, surtout si vous souhaitez faire évoluer votre salon en une chaîne. En effet, le statut SAS vous permet de faire entrer de nouveaux associés au capital de votre entreprise plus facilement. 

 

Expert-comptable artisans commerçants

 

Réaliser votre business plan 

Une fois que vous avez choisi un statut juridique pour votre salon de coiffure, il vous faut à présent réaliser votre business plan. Le business plan est un document qui accompagne la création d’entreprise et qui vous permet de structurer votre projet. 

D’une part, il va vous permettre d’établir un véritable guide qui va vous guider dans la création de votre salon de coiffure. D’autre part, c’est un document qui va vous permettre de rassurer les investisseurs en leur assurant de la fiabilité de votre projet. 

 

Le business plan est un document indispensable qui doit être réalisé avec votre expert-comptable. Si vous souhaitez en savoir plus sur le business plan, nous avons réalisé un article complet à ce sujet

 

Vous connaissez à présent les étapes de la création d’un salon de coiffure. Bien entendu, il est important de vous rapprocher d’un expert-comptable pour vous accompagner dans ces démarches. Nos équipes accompagnent depuis des années des entrepreneurs dans le lancement de leurs projets. Nous pouvons vous conseiller et vous accompagner dans les diverses décisions administratives relatives à l’ouverture de votre salon de coiffure alors n’hésitez pas à nous contacter